Archives des tags :

Retraite à 60 ans

Régimes complémentaires: la retraite progressive est possible à partir de 60 ans

C’est une bonne nouvelle pour les salariés proches de l’âge de la retraite et désireux de pouvoir lever le pied en douceur.

Contre toute attente, et alors même qu’ils viennent d’entamer des négociations dont les conséquences risquent d’être douloureuses pour les futurs retraités, les partenaires sociaux qui gèrent les régimes de retraite complémentaires des salariés ont finalement décidé, mercredi 18 février, de transposer les nouvelles règles relatives à la liquidation des droits à la retraite progressive avant l’âge légal dans les régimes Arrco et Agirc. « La liquidation de la retraite progressive est donc possible à partir de 60 ans », nous précise un porte-parole de l’Agirc-Arrco. Pour rappel, la retraite progressive est un dispositif méconnu qui permet de travailler à temps partiel en percevant, en plus de son salaire, une partie de sa pension.

La publication de la circulaire fixant les coefficients d’anticipation pour les générations nées à partir de 1955 sera prochainement publiée sur le site de Agirc-Arrco.

Autre décision favorable aux assurés : les partenaires sociaux ont également décidé de transposer dans les régimes complémentaires les dispositions qui permettent aux assurés handicapés, justifiant d’un taux d’incapacité permanente d’au moins 50 %, de bénéficier d’une retraite à taux plein dès l’âge légal de la retraite (62 ans pour les assurés nés à partir de 1955), quelle que soit leur durée d’assurance.

Nathalie Cheysson-Kaplan

Dispositif restrictif de la retraite pour pénibilité

La retraite à 60 ans subsiste pour les salariés du secteur privé ayant eu une « carrière pénible ». Ce dispositif est tellement restrictif qu’il ne concerne, en réalité, qu’une poignée d’actifs.

Certains salariés peuvent-ils échapper au relèvement progressif de l’âge de la retraite à 62 ans ? En théorie, oui. Depuis le 1er juillet 2011, un dispositif spécifique permet aux assurés du secteur privé qui ont eu une « carrière pénible » de continuer à partir en retraite dès 60 ans. Quelle que soit la durée d’assurance dont ils justifient, ils peuvent percevoir leurs pensions à taux plein. Mais pour y prétendre, il faut justifier d’un taux d’incapacité permanente d’au moins 20% (voire 10% sous certaines conditions) lié à un accident du travail ou à une maladie professionnelle. Autant dire, qu’ils sont bien peu à rentrer dans ces critères.

Lire la suite +

Augmentation des cotisations retraite pour les professions libérales

Pour financer le retour partiel de la retraite à 60 ans, les cotisations d’assurance vieillesse ont augmenté dans tous les régimes de base depuis le 1er novembre dernier. Celles du régime des professions libérales vont encore augmenter au 1er janvier prochain.

Dans le régime des professions libérales, l’augmentation mise en place le 1er novembre n’a concerné que les cotisations assises sur la part des revenus professionnels inférieure ou égale à 85% du plafond de la sécurité sociale (30.916 euros en 2012). Le 1er novembre, le taux de cotisation est passé de 8,6% à 8,63%. Il aurait dû passer à 8,80% en 2013, puis être à nouveau augmenté de 0,1 point par an en 2014, 2015 et 2016 pour atteindre 9,10%.

Lire la suite +

700.000 départs à la retraite en 2013

Le flux de nouveaux retraités, qui avait reculé sous l’effet de la réforme Sarkozy, repart à la hausse avec l’élargissement du droit au départ à 60 ans voulu par la gauche. Cette promesse de François Hollande devrait toutefois coûter 700 millions d’euros l’an prochain, 400 millions de moins qu’annoncé.

Depuis deux ans, sous l’effet de la réforme voulue par Nicolas Sarkozy, le nombre de nouveaux retraités a fortement reculé. De plus de 720.000 départs dans le secteur privé en 2010, on est tombé à moins de 610.000 l’an dernier – la réforme est entrée en vigueur le 1er juillet 2011. Et cette année, le flux tomberait sous la barre des 580.000, prévoit la direction de la Sécurité sociale dans le rapport de la commission des comptes publié lundi.

Lire la suite +

Retraite à 60 ans : toucherez-vous votre complémentaire ?

Oui, sans attendre et sans abattement si vous êtes salarié du privé, les régimes Agirc-Arrco ayant décidé d’appliquer la réforme. Mais pas forcément dans tous les autres régimes. 

A partir du 1er novembre, ceux qui ont commencé à travailler avant 20 ans pourront, à certaines conditions, partir à 60 ans. Le gouvernement a en effet élargi le dispositif de retraite anticipée pour carrière longue,auparavant réservé aux carrières débutées avant 18 ans. La réforme englobe automatiquement les régimes de base, mais les complémentaires ont le choix de l’appliquer, ou non.

Lire la suite +

Les régimes complémentaires s’alignent sur le décret retraite à 60 ans

Le 1er août 2012, les régimes Agirc et Arrco ont signé un document dans lequel ils annoncent leur alignement sur le régime de base dans le cadre du décret carrières longues.

Les caisses de retraites complémentaires Agirc (cadres) et Arrco (salariés) ont décidé de suivre le régime général dans l’application des nouvelles dispositions.

Concrètement, cela signifie que les personnes concernées par ce décret pourront liquider leur retraite en bénéficiant à la fois de la part du régime de base et de celle des régimes complémentaires.

Rappelons que les demandes de retraite anticipée peuvent s’effectuer depuis le 4 juillet 2012 auprès de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav). Les premiers départs seront effectifs à partir du 1er novembre prochain.

Vous pouvez télécharger cette circulaire ici

Retraite 60 ans : le décret publié au JO

Présenté en Conseil des ministres le mois dernier, le décret sur la retraite à 60 ans est sorti ce matin au Journal officiel. Ce décret, qui devrait entrer en application le 1er novembre prochain, prévoit un coup de pouce pour les mères de trois enfants et les chômeurs seniors.

Le texte étend le dispositif «carrières longues», qui était initialement réservé aux personnes ayant commencé à travailler à 17 ans, à ceux ayant commencé à 18 ou 19 ans. Les salariés concernés devront néanmoins avoir suffisamment cotisé, c’est-à-dire 166 trimestres, soient 41,5 ans, pour les personnes nées en 1955 et après.

Retraite à 60 ans : un geste qui coûtera 500 millions à l’Arrco

Le rétablissement partiel de la retraite à 60 ans coûtera 490 millions d’euros à l’Arrco l’an prochain. La situation financière des régimes de retraite complémentaire continue de se dégrader. Les partenaires sociaux qui gèrent l’Agirc-Arrco se réunissent le 6 juillet pour trouver une solution.

Le rétablissement partiel de la retraite à 60 ans, mesure phare du nouveau gouvernement, va coûter cher aux régimes complémentaires : un demi-milliard d’euros dès l’année prochaine. Pour la première fois, des prévisions chiffrées ont été dévoilées vendredi au conseil d’administration de l’Arrco, le régime de retraite complémentaire des salariés du secteur privé qui est géré par les partenaires sociaux. En avançant l’âge du départ pour quelque 100.000 assurés, le décret qui sera publié dans quelques jours va entraîner des charges supplémentaires, ainsi qu’un manque à gagner de cotisations. Au total, la réforme Hollande va coûter 60 millions d’euros à l’Arrco cette année -elle n’entrera en vigueur que le 1 er novembre -et 490 millions en 2013. Le coût pour l’Agirc, le régime complémentaire des cadres, sera connu demain. Il devrait être beaucoup plus faible, car la réforme bénéficie à des assurés qui ont commencé leur vie professionnelle avant vingt ans, autrement dit peu de cadres qui ont, généralement, fait des études supérieures.

Lire la suite +

Le retour de la retraite à 60 ans va rapporter plus qu’il ne coûte

Le retour de la retraite à 60 ans pour les personnes ayant commencé à travailler avant 20 ans va rapporter au régime général de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav) plus d’argent qu’il ne coûte, environ 600 millions d’euros en 2013, a-t-elle indiqué mardi.

« Le gouvernement a prévu une augmentation des cotisations vieillesse qui se révèle supérieure à la dépense nouvelle, dont acte », a déclaré le président de la Cnav Gérard Rivière, lors d’une conférence de presse, précisant que ce constat s’appliquait seulement pour le régime général (salariés du privé, hors indépendants, agriculteurs, fonctionnaires).

Lire la suite +

Réforme des retraites à 60 ans et les pourcentages en folie

«La retraite à 60 ans pour ceux qui ont commencé tôt et toute leurs annuités? Ca coûte 0,05% d’augmentation des cotisations par an».

Martine Aubry, RTL, le 14 juin

«La réforme sur la retraite, telle qu’elle est annoncée aujourd’hui, c’est immédiatement 7% d’augmentation des cotisations vieillesse pour la part patronale, 7% d’augmentation des cotisations vieillesse pour la part salariale. Donc c’est une baisse du pouvoir d’achat, une augmentation du coût du travail.»

Christian Jacob, le 14 juin, sur le Talk Orange Le Figaro

Lire la suite +

Page 1 sur 3123

Flash Retraite

Focus sur…