Archives des tags :

impôt

Ce qui change pour vous en 2014

Vous êtes retraité ?

– Votre pension de base sera revalorisée plus tard. La revalorisation des pensions de base avait lieu jusqu’ici le 1er avril, pour compenser l’inflation. Ce sera le 1er octobre à partir de 2014. Avec à la clé une perte de pouvoir d’achat. Attention, certaines pensions complémentaires devraient aussi être concernées.

Vous êtes actif ?

– Vous devrez cotiser plus longtemps pour le taux plein. La réforme porte à 43 ans la durée d’assurance requise pour obtenir sa retraite à taux plein, sans minoration, pour les personnes nées en 1973 ou après. L’allongement aura lieu de manière progressive, à raison d’un trimestre par génération. L’âge légal de la retraite, l’âge minimum porté à 62 ans par la réforme de 2010, n’est toutefois pas modifié.

– Vous pourrez peut-être partir plus tôt en cas d’emploi pénible. A partir de 2015, les salariés pourront cumuler des points sur un  » compte pénibilité  » chaque fois qu’ils seront exposés à un ou plusieurs facteurs de pénibilité. Points qui pourront être utilisés pour une formation (pour changer d’emploi), pour un temps partiel de fin de carrière (payé comme un temps plein) ou pour partir un peu plus tôt à la retraite (grâce à un bonus de trimestres).

– Vous validerez des trimestres plus facilement. Si vous travaillez à temps partiel et que vous êtes peu payé, il est possible que vous ne validiez pas vos quatre trimestres dans l’année, et ce, même si vous travaillez toute l’année. C’est parce qu’un trimestre de retraite s’acquiert non pas en travaillant trois mois mais en engrangeant un certain niveau de revenus. Le niveau requis va baisser en 2014, facilitant ainsi la validation de quatre trimestres annuels (le maximum).

– Votre allez perdre quelques euros de salaire. La réforme des retraites prévoit une hausse des cotisations pour la retraite de base de 0,6 point, progressivement, d’ici 2017. Son étalement devra être précisé par décret pour les différentes catégories professionnelles. Pour les salariés en 2014, appliqué sur la cotisation vieillesse déplafonnée, celle qui concerne l’ensemble du salaire brut. Ce serait 0,15 point pour la cotisation salariale et autant pour la cotisation patronale. Pour un salaire de 1800 € brut par exemple, cette hausse aboutirait à une perte de salaire net de 2,70 € par mois, soit 32,40 € sur l’année.

 

Vous êtes étudiant ?

– Vous pourrez racheter des trimestres d’études en soldes et valider des trimestres de stage. Il sera désormais possible de racheter des trimestres d’études à prix discount dans les 10 ans qui suivent la fin des études. Et les stagiaires pourront obtenir maximum deux trimestres pour leur retraite en échange de cotisations.

– Vous validerez vos trimestres d’apprentis. Tous les trimestres d’apprentissage seront désormais comptés, ce n’était pas le cas pour l’instant.

@lexpress.fr

Reforme des retraites

Réforme des retraites : point sur les mesures qui semblent actées

Les partenaires sociaux en ont passé du temps, ces dernières semaines, à parler retraites avec le gouvernement ! A la conférence sociale des 20 et 21 juin. A Matignon les 4 et 5 juillet, avec Jean-Marc Ayrault. Au ministère des Affaires sociales depuis, avec Marisol Touraine. Voire, pour certains, chez Marylise Lebranchu, ministre de la Fonction publique. Des réunions qui ont toutefois laissé les syndicats sur leur faim, les ministres n’ayant pas dévoilé grand-chose de leurs intentions. Quelles mesures semblent privilégiées ? Lesquelles ont moins de chances de figurer dans la réforme ? Tour d’horizon.

Lire la suite +

Le rachat de trimestres

Quand et comment procéder pour augmenter sa pension

Dans tous les régimes de retraite de base, un dispositif appelé « versement pour la retraite » permet aux futurs retraités de racheter des trimestres pendant lesquels ils n’ont pas ou peu cotisé, dans la limite de 12 trimestres au total, pour majorer leur durée d’assurance. Ce dispositif peut leur permettre de partir dès l’âge minimum de la retraite, avec un abattement moins élevé, voire sans abattement, si cette opération leur permet de racheter tous les trimestres qui leur manquent pour avoir droit à une retraite à taux plein. En revanche, il n’est d’aucune utilité pour ceux qui savent d’ores et déjà qu’ils ne partiront pas en retraite avant l’âge du taux plein car à partir de cet âge ils auront automatiquement le droit une retraite à taux plein, quelle que soit leur durée d’assurance.

Lire la suite +

L’Assemblée nationale a voté la création de la taxe de 0,3% pour les retraités

Les 7,5 millions de retraités imposables devront s’acquitter d’une nouvelle taxe l’an prochain afin d’aider à financer la dépendance.

L’Assemblée nationale a effet voté ce jeudi la création d’une taxe de 0,3% dès le 1er avril 2013 pour les quelque 7,5 millions de retraités imposables, lors de l’examen du budget de la Sécu. L’objectif de ce nouvel impôt : amorcer le financement de la réforme de la dépendance. Le projet initial du gouvernement prévoyait un prélèvement de 0,15% en 2013, puis de 0,3% en 2014. Il devait concerner 10 millions de retraités. Sur proposition des élus socialistes, l’exécutif a finalement accepté d’exclure du dispositif initial quelque 2,5 millions de retraités imposables aux revenus modestes. Cependant, le gouvernement a souhaité que le taux de la contribution vienne d’emblée à 0,3% dès le 1er avril 2013, afin d’équilibrer les comptes.

Lire la suite +

Taxe sur les retraites doublée dès avril 2013

La commission des affaires sociales de l’Assemblée a porté à 0,3%, au lieu de 0,15%, le prélèvement sur les retraites prévu dans le projet de budget de la Sécurité sociale, dès le 1er avril 2013.

Le prélèvement sur les retraites prévu dans le projet de budget de la Sécurité sociale va être porté à 0,3%, au lieu de 0,15%, dès le 1er avril 2013, mais ne sera payé que par quelque 7,5 millions de retraités imposables, selon un amendement adopté en commission des affaires sociales à l’Assemblée.

Lire la suite +

Coup de rabot sur les retraites avec la Casa, taxe spéciale sur les retraites

Ca y est ! Au terme d’une longue campagne de dénigrement des retraités, le couperet est tombé : sous le nom de Casa, le gouvernement a créé une taxe spéciale pour les retraites.

A vrai dire, on s’y attendait un peu, surtout après le rapport récemment remis au gouvernement par la Cour des comptes, préconisant l’augmentation de la CSG et la suppression de l’abattement de 10 % pour les retraités. Certes, le 19 septembre, le Premier ministre avait affirmé sur RTL que ces mesures ne seraient – pour l’instant… – pas adoptées. Néanmoins, Jean-Marc Ayrault, établissant une comparaison hasardeuse, avait déclaré que, même si « tous les retraités ne sont pas des nantis », ils sont globalement mieux pourvus que l’ensemble des actifs. Après toute une vie de labeur… encore heureux !

Lire la suite +

plus values immobilieres

Plus-values et retraite : l’exonération prolongée ?

Notre législation comporte depuis 2006 un dispositif qui permet aux dirigeants de PME qui cèdent leur société lors de leur départ en retraite d’être exonérés sous certaines conditions d’impôt sur le revenu et de la contribution exceptionnelle sur les hauts revenus sur la plus-value de cession et de ne supporter ainsi que les contributions sociales dont le taux atteint désormais 15,5 %.

Ce dispositif, réservé aux seuls dirigeants de PME, aux membres de leur famille (conjoints, partenaires de pacs, ascendants, descendants ou frères et soeurs) et aux cofondateurs, avait initialement pour objet d’anticiper l’entrée en vigueur d’un dispositif général d’exonération, qui aurait dû s’appliquer à l’ensemble des investisseurs à compter de 2012 (si les titres avaient été conservés au moins huit ans). Or, fin 2011, le législateur a décidé de supprimer cette exonération pour durée de détention. Quant à l’exonération dont bénéficient les chefs d’entreprise, elle doit théoriquement disparaître pour les cessions de titres intervenant après le 31 décembre 2013.

Lire la suite +

CASA : la nouvelle taxe pour les retraités

Les pensions des retraités imposables seront soumises à un prélèvement de 0,15% en 2013 puis de 0,3% en 2014, a annoncé le gouvernement lundi en présentant le projet de budget de la sécurité sociale pour 2013. Cette contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie (CASA) rapportera 350 millions d’euros en 2013 et servira à redresser les comptes de la Sécu, puis rapportera 700 millions en 2014, qui seront utilisés pour financer la réforme de la dépendance des personnes âgées.

A voir aussi : L’Assemblée nationale a voté la création de la taxe de 0,3% pour les retraités

 

Les prélèvements sur les revenus des retraités ne seront pas alourdis en 2013

Les prélèvements sur les revenus des retraités ne seront pas alourdis en 2013

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a assuré ce matin sur RTL qu’aucune hausse de la CSG ou une suppression de l’abattement de 10% pour les retraités n’étaient prévues dans le projet de loi de finances 2013.

Reprenant la formule énoncée lundi par l’Union confédérale des retraités-CGT qui s’était insurgée contre une telle proposition, Jean-Marc Ayrault a déclaré que « tous les retraités ne sont pas des nantis », avant d’ajouter que « certains de vos auditeurs disent moi j’ai une bonne retraite, je ne suis pas contre le fait de participer à l’effort de redressement national. C’est d’avantage dans cet esprit qu’il faudra réfléchir », a lancé le Premier ministre.

Lire la suite +

Avantages fiscaux : « les retraites ne sont pas intouchables »

« Les retraites ne sont pas intouchables. » C’est la ministre de la Santé et des Affaires sociales, Marisol Touraine, qui le dit. Dans sa quête de réduction des déficits publics, le gouvernement pourrait frapper les seniors au portefeuille.

Les retraités pourraient très prochainement être sollicités pour participer à l’effort de désendettement de la France… C’est en tout cas ce que souhaite la Cour des Comptes, qui préconise dans son rapport annuel sur la Sécurité sociale, de raboter les niches fiscales dont bénéficient les pensions de retraite.

Lire la suite +

Page 1 sur 212

Flash Retraite

Focus sur…