Toute l'Actualité des Retraites

Blog


allocation transitoire

Projet d’une allocation transitoire vers la retraite pour les chômeurs âgés

Jean-Marc Ayrault avait annoncé fin janvier le rétablissement d’une allocation d’un montant équivalent à l’ancienne allocation équivalent retraite (AER), afin de permettre aux chômeurs âgés de faire la jonction entre la fin du chômage et la retraite. Le projet de décret, qui doit être présenté ce mercredi en Conseil national de l’emploi, conserve finalement l’allocation transitoire de solidarité, qui avait remplacé l’AER en 2011. Cependant, la population visée est élargie. La nouvelle ATS devrait ainsi être octroyée aux demandeurs d’emploi nés entre le 1er janvier 1952 et le 31 décembre 1953 indemnisables au titre de l’allocation d’assurance chômage (ARE), de l’allocation spécifique de reclassement (ASR) ou de l’allocation de transition professionnelle (ATP) à la date du 31 décembre 2010. Selon le projet de décret, les intéressés ne devront pas avoir atteint l’âge légal d’ouverture des droits à la retraite (60 ans et 9 mois pour ceux nés en 1952, 61 ans et 2 mois pour ceux nés en 1953) mais devront justifier de la durée d’assurance nécessaire pour bénéficier d’une retraite à taux plein à l’extinction de leurs droits à l’allocation d’assurance chômage (164 trimestres pour ceux nés en 1952 et 165 trimestres pour ceux nés en 1953). Le versement de l’allocation sera soumis à une condition de ressources, équivalente à celle exigée pour l’actuelle ATS. L’allocation sera différentielle en fonction des revenus perçus, son montant journalier à taux plein sera de 34,33 euros. Enfin, la demande de paiement devra être déposée au plus tard le 31 décembre 2015.

© Editions FRANCIS LEFEBVRE

 
 

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Flash Retraite

Focus sur…