Toute l'Actualité des Retraites

Blog


retraites manifestation

La réforme des retraites n’entraînera pas de bouleversement immédiat

La ministre des affaires sociales, Marisol Touraine, qui multiplie actuellement les rencontres avec le patronat et les syndicats, a affirmé que la réforme des retraites n’allait pas entraîner « dans les semaines qui viennent » de« bouleversement des conditions de départ en retraite ».

« Il y aura trois principes », a rappelé la ministre, évoquant « un principe de justice », avec des efforts « nécessaires » mais « évidemment proportionnels aux moyens, aux ressources de nos concitoyens »« Les retraités feront leur part d’effort et nous ferons en sorte que les conditions de la vie professionnelle soient prises en compte », a-t-elle assuré. Deuxième principe : la « stabilité »« Il ne va pas y avoir là, dans les semaines qui viennent, de bouleversement des conditions de départ en retraite », a affirmé Marisol Touraine, assurant vouloir inscrire la réforme « de manière cohérente dans la durée »« Et c’est le troisième principe : la durée, une réforme durable », a-t-elle poursuivi.

Interrogée sur une éventuelle hausse de la contribution sociale généralisée (CSG) pour financer cette réforme, elle a redit que « plusieurs options sont aujourd’hui à l’étude », sans plus de détails. Le président François Hollande avait réaffirmé que la réforme des retraites passerait par « un allongement de la durée de cotisation » pour une retraite à taux plein, ajoutant que « chacun sera appelé à des efforts ».

« INQUIET »

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, a fait part de son appréhension quant aux « mesures immédiates » évoquées par le chef de l’Etat pour faire face au déficit des retraites, qui risque d’atteindre 20 milliards d’euros en 2020. « Je suis inquiet », a déclaré le sénateur communiste de Paris, estimant qu’il y aurait « bien mieux à faire » qu’une hausse éventuelle de la CSG. Une « piste »consisterait, selon lui, à « faire cotiser les revenus financiers des entreprises, qui ont explosé cette dernière décennie et qui ne contribuent pour rien au système de protection sociale et au système de financement des retraites ». Une telle« cotisation additionnelle » sur les revenus financiers rapporterait « beaucoup plus que ça et plus efficacement », a-t-il insisté.

Quant à l’allongement de la durée de cotisation, confirmé François Hollande, « ça veut dire la baisse des pensions pour la majorité des salariés », a déploré M. Laurent. Le numéro un du PCF a d’autre part indiqué qu’il serait au« côté » des syndicats à l’occasion de la journée de mobilisation contre la réforme des retraites prévue le 10 septembre.

@Le Monde.fr

 
 

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Flash Retraite

Focus sur…