Toute l'Actualité des Retraites

Blog


Chérèque plaide auprès de Hollande pour une réforme des retraites « systémique »

Le secrétaire général de la CFDT François Chérèque, qui a rencontré lundi François Hollande, a plaidé auprès du candidat socialiste pour une réforme des retraites « systémique » et salué sa volonté de « constitutionnaliser » le dialogue social.

M. Chérèque a demandé à M. Hollande, s’il est élu, « d’étudier tout de suite, dès après l’élection, la mise à plat de notre système de retraite pour éventuellement faire une réforme systémique », basée sur la durée de cotisations. « Il nous a dit qu’il était prêt à réfléchir », a indiqué le leader de la CFDT.

« Notre volonté dans cette campagne électorale est de faire en sorte qu’on parle du social, de la situation des salariés et des chômeurs », a affirmé à la presse le responsable syndical, à l’issue d’un entretien de près d’une heure avec le candidat du PS à son QG de campagne.

De son côté, Claude Bartolone, chargé des relations extérieures de M. Hollande, a rappelé le souhait du candidat socialiste d’avancer la date d’une renégociation du texte sur les retraites, dès 2012″. « La réforme doit être envisagée, le qualificatif, on le trouvera », a-t-il dit, alors que le terme systémique n’est pas repris par M. Hollande.

M. Chérèque a salué également « l’engagement » du candidat socialiste de « constitutionnaliser le dialogue social ». M. Bartolone a rappelé la volonté de M. Hollande de réunir une « conférence sociale » en septembre.

Le leader de la CFDT a rappelé que cette entrevue avait eu lieu le jour d’une « mauvaise nouvelle », une nouvelle hausse du chômage en février, résultat, selon lui, des « mauvais choix » du gouvernement durant la crise.

Pour M. Chérèque, il faut « tirer les leçons » des tueries de Toulouse et de Montauban. Rappelant la situation d’une « jeunesse qui est en dérive d’une façon catastrophique », il a jugé « satisfaisante » la volonté de M. Hollande « d’investir sur l’emploi des jeunes ».

M. Chérèque s’est dit, en outre, « favorable à la fiscalité progressive qui est dans le programme » du candidat PS. Mais, « nous l’avons mis en garde contre une fusion de la CSG et de l’impôt sur les revenus ». Par ailleurs, « nous sommes pour aller un peu plus loin sur l’évolution du quotient familial », a-t-il dit.

Le leader de la CFDT, qui rencontrait M. Hollande pour la seconde fois, a réitéré sa volonté de respecter une « stricte neutralité » dans la campagne.

M. Chérèque a déjà rencontré les candidats François Bayrou (MoDem) et Eva Joly (EELV). Il verra Jean-Luc Mélenchon (Front de Gauche) vendredi. Mais, « nous n’avons pas de nouvelle du candidat de l’UMP, Nicolas Sarkozy », a-t-il dit. « Nous le rencontrerons avec plaisir, s’il nous donne un rendez-vous » d’ici au 3 avril, sinon « on fera un constat de carence! » a-t-il lancé.

@Le Nouvel Observateur

 
 

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Flash Retraite

Focus sur…