Spécialiste du bilan retraite pour les particuliers et les entreprises, NB Consulting vous aide à optimiser vos droits et votre date de départ en définissant la meilleure stratégie pour partir à la retraite.
 

Les périodes d’activité salariée à l’étranger sont elles prises en considération dans le calcul de ma retraite ?


Les périodes d’activité salariée à l’étranger sont elles prises en considération dans le calcul de ma retraite ?

Elles pourront être prises en compte en tant que périodes équivalentes pour le calcul de vos trimestres dans le taux plein.
La prise en compte de ces périodes dépendra du pays dans lequel vous avez travaillé, de l’existence éventuelle d’accords de Sécurité Sociale entre ce pays et  la France, ou encore des règles spécifiques du pays concerné et d’éventuelles cotisations en France.

Vous travaillez ou avez travaillé dans un pays de l’Union européenne (UE), en Norvège, en Suisse, en Islande ou au Lichtenstein : les trimestres accomplis dans ces pays seront pris en compte pour le calcul de vos trimestres dans le taux plein.

Vous travaillez ou avez travaillé dans un pays signataire d’un accord de sécurité sociale avec la France : votre activité à l’étranger sera prise en compte pour votre retraite en France dans les conditions prévues par l’accord.

Vous travaillez ou avez travaillé dans un pays n’ayant pas signé d’accord de sécurité sociale avec la France : votre ou vos caisses françaises calculeront votre retraite indépendamment de la carrière effectuée à l’étranger. Autrement dit, les trimestres travaillés à l’étranger ne seront pas pris en compte pour déterminer le taux de calcul de votre retraite française. Toutefois, si vous êtes de nationalité française, vos périodes de travail à l’étranger antérieures au 1er avril 1983 seront prises en compte au titre de périodes équivalentes.

Au-delà de cette date, si vous êtes salarié et souhaitez percevoir une retraite émanant d’une caisse française, il vous faut soit avoir souscrit une assurance volontaire auprès de la Caisse de Français de l’étranger, soit racheter les trimestres correspondants.

Ces procédures de validation sont souvent complexes. Il est donc indispensable d’entamer les démarches plusieurs mois avant la date prévue pour votre départ en retraite.

<< Retour à la FAQ