Spécialiste du bilan retraite pour les particuliers et les entreprises, NB Consulting vous aide à optimiser vos droits et votre date de départ en définissant la meilleure stratégie pour partir à la retraite.
 
Toute l'Actualité des Retraites

Blog


Pic des départs à la retraite anticipée en 2017

Les assouplissements du dispositif « carrière longue » décidés en 2012 puis en 2014 montent en charge. Il y aura près de 300.000 bénéficiaires d’une retraite anticipée en 2017, pour un surcoût de 3,2 milliards.

Les Français partent de plus en plus tard à la retraite, mais le nombre de ceux qui bénéficient de dérogations à l’âge légal croît lui aussi. Selon la Commission des comptes de la Sécurité sociale, « le nombre de bénéficiaires d’une retraite anticipée atteindrait son pic en 2017 », soit pas loin de 300.000 personnes en moyenne durant l’année prochaine (contre 260.000 cette année). En quatre ans, l’augmentation serait de 37 %.

C’est le résultat de la montée en charge du décret « carrières longues » de juillet 2012, et dans une moindre mesure de la loi sur les retraites de janvier 2014. Le premier a donné un coup de fouet à la possibilité de partir en retraite à 60 ans au lieu de 62 ans, pour des gens qui ont commencé à travailler à 20 ans. Pour actionner ce dispositif, il n’est plus nécessaire d’avoir cotisé plus que la durée légale d’assurance. De surcroît, un congé maternité spécifique ou une phase de chômage peuvent désormais être décomptés dans les trimestres cotisés, à l’instar du service national ou des arrêts pour maladie, maternité, accident du travail. La loi de 2014 a parachevé cette évolution en ajoutant des trimestres maternité, chômage, invalidité, ainsi que huit trimestres au titre de la pénibilité.

3,22 milliards d’euros

Ce qui a un coût. Le montant des pensions versées pour les retraites anticipées s’élèvera en 2017 à 3,22 milliards, en hausse de 39 % sur quatre ans. La facture augmentera quasiment de 500 millions d’euros en un an. Après 2017, le pic des carrières longues devrait s’éroder, notamment parce que les générations ont étudié plus longtemps.

Ces dépenses nouvelles sont à rapporter aux 5,9 milliards d’euros d’économies qui devraient être réalisées en 2017 suite aux sacrifices consentis lors de la réforme des retraites de 2010 : recul de l’âge légal de départ de 60 à 62 ans, et passage de 65 à 67 ans de l’âge pour bénéficier d’une retraite à taux plein (sans décote) pour ceux n’ayant pas suffisamment cotisé. Cette dernière mesure commence juste à produire ses effets : « L’année 2016 constitue la première année où le relèvement du taux plein automatique minore les effectifs de départ en retraite », souligne la commission.

L’essor du dispositif des carrières longues représentera près d’un tiers de la hausse des prestations de l’assurance-vieillesse en 2017 : 0,5 point de croissance sur une progression totale de 1,6 %. Cette contribution sera d’autant plus visible que les nouveaux retraités pèseront moins lourd dans la balance l’an prochain. En effet, le relèvement de l’âge légal se traduit par un dernier creux sans départs entre septembre 2016 et janvier 2017, qui réduit les montants de pensions à verser en 2017. Puis en 2018, la montée en charge de la retraite à 62 ans sera achevée. Quant au recul de l’âge du taux plein automatique, qui va produire des à-coups jusqu’en 2023, il referme plusieurs fenêtres de départ, en août-novembre 2016, puis en juin-octobre 2017. Bref, les candidats à la retraite patienteront un peu plus et l’assurance-vieillesse paiera un peu moins.

www.lesechos.fr

image_print
 

About Dominique Chambragne

Consultant, expert retraite & formateur Juriste en droit social, spécialisé depuis 10 ans en formations technique, juridique et financière (Union Financière de France, Groupe Pierre & Vacances, Canal+), Dominique Chambragne est depuis 2 ans consultant expert en reconstitution de carrière, liquidation de droits, formations retraite et conseils en entreprises (plans sociaux). Son expérience en fait un interlocuteur privilégié aussi bien auprès des particuliers que des entreprises. Voir tous les articles de Dominique Chambragne
 

2 commentaires

  1. Bonjour ,Je dois faire ma demande de retraite pour carrière longue pour un départ pour mes 60 ans, mon employeur actuel dit que pour mon départ celui ci se fera à partir du 1er décembre 2017, je suis née en novembre 1957, la Carsat valide mon dossier, ayant commencé à travailler en août 1973, j’aurai pu déjà demander ma retraite à 57 ans car j’avais les années requises et cotisées ,J’ai eu un accident de travail en 2012 avec rechute en 2016, reconnue récemment, je n’ai pas repris mon travail car en plus de mon opération dont je ne retrouverai pas mes capacités, J’ai d’autres problèmes de santé, je passe à l’expert ce mardi 20,pour toutes ces démarches médicales et professionelles
    tout ceci m’ont pris du temps et de l’energieaussi j’aimerai que tout se mettent en place pour que je puisse être enfin libre de toutes contraintes administratives et obtenir ma retraite dans de bonnes conditions, pouvez vous me conseiller et me guider sur la marche à suivre merci d’avance pour votre réponse,bien sincèrement c.Rochart

  2. Bonjour ,Je dois faire ma demande de retraite pour carrière longue pour un départ pour mes 60 ans, mon employeur actuel dit que pour mon départ celui ci se fera à partir du 1er décembre 2017, je suis née en novembre 1957, plan Cardat valide mon dossier, ayant commencé à travailler en août 1973, j’aurai pu déjà demander ma retraite à 57 ans car j’avais les années requises et croisées ,J’ai eu un accident de travail en 2012 avec rechute en 2016, reconnue récemment, je n’ai pas repris mon travail car en plus de mon opération dont je ne retrouverai pas mes capacités, J’ai d’autres problèmes de santé, je passe à l’expert ce mardi 20,p
    Oué tout ceci les choses ont pris du temps et de l’energieaussi j’aimerai que tout se mettent en place t que je puisse être enfin libre de toutes contraintes administratives et obtenir ma retraite dans de bonnes conditions, pouvez me conseiller et me guider sur la marche a suivre merci d’avance pour votre réponse,bien sincèrement c.Rochart

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *